Espace membre
Bénéfices
Quelques exemples d'anomalies trouvées lors des mesures 'en ligne' et in situ ayant apportées des actions correctives.
  • Dans une industrie agroalimentaire, l'air utilisé pour sécher et nettoyer les bouteilles montre des flctuations anormales et irrégulières, dans le temps, des taux de CO2. Ceci était du à l'utilisation de chariots de manutention à gaz. Les gaz d'échappement étaient repris par le compresseur.
    • Les chariots élévateurs sont maintenant électrique
  • Dans une fonderie, lors de la coulées  de culasse en aluminium, il y avait un taux de rejet pour défaut dans la matière important.
    • La qualité de l'azote, utilisé en 'degazage' de l'aluminium liquide, varie de plusieurs dizaine de ppm aléatoirement à cause d'un joint d'électrovanne. Cela a été mis en évidence par des mesures en continu.
  • Centre de réparation ferroviaire, des blocages intermittents des vannes.
    • Sur ce réseau non bouclé, la valeur de la teneur en particules augmente, plus on s'éloigne du point d'alimentation en air comprimé. Parrallélement, le taux d'hygrométrie channge, car  les lignes subissennt des fluctuations de température importante. Avec la charge en eau, les particules de petites tailles forment des amas plus dense créant le bouchage des vannes.
  • Fabrication de dispositifs medicaux implantables, taux de rejet de prothèses elevé
    • L'air utilisé contient des traces d'huile, et n'est pas suffisament sec.